Skip to content

Un début, un milieu, une fin

Un début, un milieu, une fin published on No Comments on Un début, un milieu, une fin

Souvent, c’est de là qu’on part pour développer une histoire : un début, un milieu, une fin.

Enfin, c’est vraiment le tout premier point de départ. Car après, les choses vont avoir tendance à ne pas se simplifier, voire même à se compliquer. Mais on en est pas encore là.

Revenons à notre trois points. Pour faire simple, on pourrait dire :

– Un début pour présenter l’histoire que nous allons raconter,

– Un milieu pour raconter comment évolue notre histoire,

– Une fin pour finir notre histoire.

C’est bien beau tout ça, mais ça ne fait pas vraiment avancer le schmilblick. Et puis d’abord, c’est quoi une histoire ? A quoi ça ressemble ? Ça, c’est un début.

Comme cet article est le premier de ce site, c’est donc normal qu’il vous présente l’histoire qu’on va raconter. En fait, il vous donne le début ! Finalement, on retombe sur nos pieds.

Et maintenant, du coup, on peut entrer de plein pied (celui qui vous portera bonheur) dans l’histoire… ou plutôt dans les histoires.

Share Button

Primary Sidebar